compte titre

Compte titre : comment fonctionne t-il ?

Investir son argent reste la meilleure alternative pour faire bouger un capital donné et aller vers l’avant. Il existe plusieurs méthodes d’investir son argent, ça peut se faire via un commerce, un partenariat, par dépôt d’argents, de biens dans les banques dont le compte titre

Sur ce dernier justement on va accentuer notre recherche afin de bien comprendre comment faire nos démarches avant de le choisir comme une solution d’investissement.

Définition d’un compte titre

Le compte titre ou CTO, deux mots qui signifient la même chose : il s’agit bien d’un compte ordinaire comme tout autre compte là où on verse de l’argent et le retire en cas de besoin. Le compte titre se définit comme un compte qui permet d’acheter et de vendre des titres, des valeurs mobilières, des actions ainsi que tout ce que vous voulez.

A l’encontre de tout autre compte européen, le compte titre peut être ouvert à n’importe quel coin au monde entier sauf qu’il faut prendre en considération les taxes exigées par tel ou tel état. Ainsi, toute personne qu’elle soit majeure ou mineure a le plein droit de bénéficier des avantages du compte titre et d’en avoir un en premier lieu. Cependant, pour les mineurs, un représentant légal est appelé à être présent obligatoirement lors de l’ouverture du compte.

Une information complémentaire qui peut élargir encore les horizons de quiconque investisseur, est celle que le compte titre n’a pas de valeurs limites d’investissement, en d’autres termes un plafond de ce que vous pouvez faire avec un compte titre n’existe pas. 

Toutefois, il est à souligner que tout compte titre doit avoir un compte courant : puisque vous achetez des titres, la valeur du titre sera débité du compte courant et dans le cas contraire où ces titres seront vendus, le montant gagné sera versé dans ce même compte courant.

Comment gérer un compte titre ?

Un raisonnement bien clair est instauré pour bien gérer un compte titre. Quoiqu'il faut savoir qu’on peut gérer un compte titre individuellement ou collectivement

On peut avoir 3 types de comptes titre suivant leurs gérants, énumérés comme suit :

  • Compte titre individuel.
  • Compte titre joint.
  • Compte titre indvidis.

Le premier compte est géré par une seule personne, c’est cette même personne qui a le droit de faire toutes les opérations qu’elle désire suite à sa propre décision. Quant au compte joint, il inclut deux personnes qui peuvent faire des opérations d’une façon indépendante l’une de l’autre. En dernier, le compte titre individis, est un compte qu’est géré par plusieurs personnes dont la décision n’appartient à personne mais à un groupe d'individus qu’après concertation, généralement on voit cette forme de compte titre dans les cas d’héritage.

Fiscalement parlant, un détenant d'un compte titre doit déclarer annuellement tout ce qu'il a dans son compte car le compte titre fiscalité l'oblige.

Avoir un compte titre demande de répondre à quelques frais, à savoir les frais de courtage issues des opérations de vente et d’achats des titres, donc ça serait bien de faire attention à ce détail pour mieux gérer son compte : l’achats même et la détention des actions dans le compte génèrent d'autres frais aussi. Puis, ces biens et actions sont là, bien abrités, donc ça demande de mettre encore des frais pour les sauvegarder dans son portefeuille.

Le choix de gérer son capital librement ou sous mandat est envisagé dans le compte titre, où toutes les personnes citées plus haut peuvent présider leur investissement si chacun d’eux est assez forgé pour le faire. Quoique, si on constate un manque dans ses compétence, le recours à donner le mandat à un expert demeure une bonne solution tout en restant libre de faire des versements et des retraits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *